J’ai testé pour vous un weekend à Turin et au lac Majeur côté italien avec deux amis fin août 2016.

Tout commence samedi matin avec la visite du plus grand marché d’Europe : celui de Turin situé à la Porta Palazzo. Il est ouvert tous les matins de la semaine, le samedi toute la journée et fermé le dimanche.
D’un côté vous trouverez de délicieux fruits et légumes à prix imbattables et de l’autre plein d’articles de souvenirs à chiner.

marche, mercato, turin

Après nous sommes allés à notre hôtel : l’hôtel Urbani*** poser nos valises.
Il est bien situé dans le centre de Turin à proximité de la gare.
Tarif du 27 août : 104€ la chambre triple (qui était grande et propre) avec les petits déjeuners.

Le centre ville de Turin :

Dans le centre ville de Turin, il ne faut pas manquer d’aller manger une glace chez Pépino car c’est l’inventeur de l’esquimau glacé situé Piazza Carignano.
C’est le plus vieux glacier d’Europe depuis 1884 et pour 3,50€ vous pouvez vous asseoir manger le fameux Pinguino. En plus, on peut déguster ce bâtonnet glacé en choisissant sont parfum (vanille, noisette, menthe…).

pepino, turin, esquimeau, glace pepino, turin, esquimeau, glace pepino, turin, esquimeau, glace

Nous avons continué la balade vers le château. La place avec les jets d’eau est très jolie entourée de beaux bâtiments.

turin turin

En revanche, le parc de derrière ne vaut pas vraiment le détour. Je me rappelle de Turin il y a 10 ans et je dois avouer que la ville a réussie son rafraîchissement.

Nous avons mangé typiquement italien dans une très bonne pizzeria sur la rue parallèle à la via Roma du côté droit.

turin, restaurant pizza, turin pasta, torino

Pour les amoureux du shopping il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses mais la via Roma est particulièrement agréable avec ses arcades.

via roma, turin via roma, turin

Le Mole Antonelliana :

En fin de journée nous avons pris un ticket pour le Mole Antonelliana. Cet édifice est le symbole de la ville. Pour 7€, l’ascenseur panoramique nous emmène à 167m de haut afin d’avoir une vue imprenable sur Turin et ses environs. Par contre on fait vite le tour de la visite et comme il n’y a qu’un ascenseur il ne faut pas être pressé à la fois pour monter et pour descendre. Dans le bâtiment on peut également visiter le musée du cinéma. D’ailleurs, depuis l’ascenseur on voit une partie du musée. Il a l’air sympa à faire avec des affiches du cinéma retraçant un peu toutes les époques.

mole antonelliana, turin mole antonelliana, turin mole antonelliana, turin mole antonelliana, turin mole antonelliana, turin mole, turin

À l’est de la ville se trouve le Pô qui est le fleuve traversant la ville et qui est également le plus grand fleuve italien. C’est joli de voir les bâtiments se reflétant dans l’eau par contre je ne sais pas si c’était à cause du mois d’août mais l’eau stagnait et une couche verdâtre se trouvait au dessus.

po, turin pô, turin

La vie nocturne :

Le soir nous sommes allés boire un verre sur la place très animée de Vittorio Veneto. C’était samedi soir et tous les bars et restaurants regorgeaient de monde si bien que nous n’avons pas trouvé où manger sans attente. Avec les lumières la place vaut vraiment le détour de nuit.

vittorio veneto, turin vittorio veneto, turin vittorio veneto, turin vittorio veneto, turin vittorio veneto, turin

Nous avons ensuite poursuivi la soirée à Cacao qui est la discothèque à faire si on a qu’une seule nuit à passer à Turin. L’entrée est gratuite mais avant 23h il faut dépenser un minimum de 10€ en consommation et 20€ après 23h. On paie à la fin de la soirée et j’ai trouvé ce système assez pratique.
Cette boîte de nuit en plein air est un lieu incontournable de la vie nocturne turinoise et l’ambiance, plutôt jeune, est sympathique.

cacao, turin cacao, turin

Le Lac Majeur :

Le lendemain nous avons pris la route en direction du lac Majeur. Il faut compter 1h30 de trajet depuis Turin pour Stresa où nous avons choisi de rester dormir. Ce lac est surtout connu surtout grâce aux îles Borromées qui le compose. Ces îles sont accessibles uniquement par bateau (billet combiné pour 3 îles à 15€ depuis Stresa)

Isola Madre :

Notre premier stop était l’isola Madre où nous avons mangé à l’unique restaurant de l’île : la Pirateria (menu à 24€ typique et bon mais attention à l’attente…). La vue sur le lac est magnifique depuis le restaurant.

piratera, isola madre piratera, isola madre

Sur les îles les jardins et palais se visitent moyennant une entrée supplémentaire que nous n’avons pas prise du coup il n’y a pas grand chose à visiter. Mais il faut avouer qu’on ne se lasse jamais de la vue du lac entouré de montagnes. Chaque angle de vue donne une impression différente pour le plus grand bonheur des yeux.

lac majeur, iles borromees, isola madre lac majeur, iles borromees, isola madre lac majeur, iles borromees, isola madre

Isola Pescatori :

Puis nous sommes allée à la deuxième île : isola Pescatori qui est l’île des pêcheurs. On y trouve des dizaines de restaurants et boutiques. J’ai trouvé cette île pleine de charme avec ses couleurs et son architecture atypique. D’ailleurs, il est très agréable de se balader dans les petites ruelles de la ville et de découvrir des lieux atypiques.

lac majeur, iles borromees, isola pescatori lac majeur, iles borromees, isola pescatori lac majeur, iles borromees, isola pescatori lac majeur, iles borromees, isola pescatori lac majeur, iles borromees, isola pescatori lac majeur, iles borromees, isola pescatori lac majeur, iles borromees, isola pescatori

Isola Bella :

Pour finir, nous nous sommes arrêtés à l’isola Bella qui arbitre un magnifique jardin botanique. Chaque île a son charme et mérite de passer du temps dessus. Le dernier bateau part à 18h et il faut au minimum une demi-journée pour avoir le temps de visiter les îles Borromées.

lac majeur, iles borromees, isola bella lac majeur, iles borromees, isola bella lac majeur, iles borromees, isola bella lac majeur, iles borromees, isola bella lac majeur, iles borromees, isola bella

Où dormir ?

Après cette journée pleine de découvertes nous avons profité de la piscine du Grand Hôtel Bristol**** situé à Stresa au bord du lac Majeur. J’avais eu une promotion sur booking.com qui nous a fait la chambre triple a 144€ pour 3 et ça valait vraiment le coup. Le style est chic mais ancien ; le gros plus de l’hôtel est la piscine donnant sur le lac.

grand hotel bristol stresa

Juste en traversant le passage piéton en face de l’hôtel, on peut apercevoir l’isola Bella côté jardin botanique.

lac majeur, iles borromees, stresa lac majeur, iles borromees, stresa lac majeur, iles borromees, stresa

Stresa :

Stresa est un pied à terre idéal pour visiter les îles car c’est de là que partent les bateaux. De plus, la promenade du bord du lac est pleine de charme.

arona, lac majeur stresa, lac majeurstresa, lac majeur stresa, lac majeur stresa, lac majeur stresa, lac majeur

Où manger ?

Le soir je vous recommande d’aller manger au restaurant Lo Stornello. Il propose une cuisine typique et qualitative (11€ les pâtes fraîches) et en plus le service est impeccable.

stresa, lac majeur lo stornello

Le lendemain matin nous avons pris le petit déjeuner à l’hôtel et voici la vue sur le lac Majeur. Il coûte 16€ par personne mais on en a pour son argent. Déjà le jus d’orange est pressé et il y a un grand choix de fruits, pâtisseries, omelettes…

stresa, grand hotel bristol

Arona :

Nous avons passé le début d’après-midi à la piscine avant de continuer notre périple sur le lac Majeur en nous arrêtant à Arona. La vieille ville est jolie cependant le lundi où nous y étions il n’y avait pas grand monde et donc pas beaucoup de vie.

arona, lac majeur arona, lac majeur arona, lac majeur arona, lac majeur arona, lac majeur

Courmayeur :

Pour finir ce weekend prolongé nous avons fini par la ville de Courmayeur située juste avant le tunnel du Mont-blanc. Nous avons ensuite pris le train pour 5€ qui nous a emmené nourrir des rennes à Dolonne.

courmayeur courmayeur

C’était inattendu et plutôt sympa comme arrêt. Par contre le train ne vaut pas vraiment le coup car la vieille ville n’est pas grande et il est plus agréable de la parcourir à pied.

courmayeur, italie courmayeur, italie courmayeur, italie

Les magasins de luxe sont présents un peu partout et les prix des restaurants sont plus élevés qu’ailleurs en Italie.

courmayeur courmayeur
Nous avons quand même trouvé une bonne petite pizzeria dans le centre qui s’appelle le Tunnel. Elle fait d’immenses pizzas au feu de bois pas chères et très bonnes.

Et voici comment s’est achevé ce weekend de 3 jours intenses où nous avons bien rigolé et profité.