Sosua :

Après Cabarete, en continuant vers Puerto Plata, on tombe sur Sosua. Cette station balnéaire fut le premier site touristique de République Dominicaine avant d’être détrônée dans les années 2000 par Punta Cana.

Nous y avons fait un saut mais je n’ai pas accroché avec cette ville. Notons tout de même la couleur de l’eau qui est magnifique. A noter que le parking de la plage est payant.

Puerto Plata :

Après Sosua, on arrive à Puerto Plata et là encore je n’ai pas trouvé grand intérêt à cette ville. Appellée aussi la fiancée de l’Atlantique, c’est un des principaux ports de commerce du pays.

J’ai trouvé ni la ville ni la plage belle. Par contre, pour ceux qui veulent il y a l’Ocean World pas loin qui offre la possibilité de nager avec des dauphins et des requins. Ce parc aquatique est cher mais permet de passer une bonne journée.

Vous pouvez aussi prendre le téléphérique pour monter au mont Isabel et ainsi avoir une superbe vue depuis les hauteurs.

Nous avons mangé à la Terraza las Almendras qui était pourtant notée dans le guide routard mais qui n’était pas terrible du tout. Les photos des plats parlent d’elles-même.

La distillerie de Rhum Brugal :

En arrivant à Puerto Plata par Sosua, on remarque une grande usine sur votre droite. C’est la distillerie de Rhum Brugal qui se visite pour 5$ par personne. Enfin plutôt l’usine d’embouteillage car la distillerie se trouve à San Pedro de Marcoris. A ce prix vous avez droit à une visite guidées des lieux et même une dégustation de rhum. Il y a des guides dans toutes les langues ce qui est bien agréable. On apprend le processus de fabrication du rhum mais la visite est assez sommaire et en 15 minutes tout est bouclé. On ne peut pas prendre de photo de l’usine mais c’est quand même intéressant à voir.